InterClassics Brussels expose des voitures de course pilotées par Jacky Ickx durant son impressionnante carrière

Brussel, le 5 novembre 2021 – Du vendredi 19 au dimanche 21 novembre, InterClassics Brussels met à l’honneur le plus grand pilote belge de tous les temps : Jacky Ickx. Lors de la sixième édition du salon des voitures de collection à Brussels Expo, les voitures les plus emblématiques de l’impressionnante carrière d’Ickx seront exposées, notamment la Porsche 911 « 935 » Paris-Dakar et la Lotus Cortina, chacune marquant une étape importante de sa carrière. Ickx est connu pour être un homme aux multiples talents et c’est pourquoi la collection couvre de nombreuses catégories de course. Formule 1, Le Mans, Paris-Dakar et les touring cars ne manqueront pas à l’appel.

1984 Porsche 911 « 953 » Paris-Dakar
Jacky Ickx s’est avéré être un pilote de désert plein de talent. En 1981, il participe pour la première fois au Paris-Dakar avec une Citroën CX, malheureusement sans succès. Les deux années suivantes, il reprend la compétition, mais au volant d’une Mercedes-Benz Classe G. En 1983, il est le premier Belge à remporter ce rallye éprouvant. Vous aurez l’occasion d’admirer la Citroën et la Mercedes-Benz au Palais 5. Mais c’est en 1984, lorsque Ickx convainc Porsche de construire une version 4x4 de la 911 spécialement pour le « Dakar » que les choses deviennent vraiment intéressantes. Le succès attendu pour Jacky Ickx ne s’est toutefois pas concrétisé : après un feu de câble, il est retombé à la 139e place mais a réussi à terminer à la 6e place. René Metge, également pilote d’usine pour Porsche, a quant à lui bien goûté le champagne. Pour Porsche ce succès n’était que le début, après quoi le constructeur a conçu la 959. Jusqu’à aujourd’hui, cette Porsche est considérée comme la plus avancée des voitures de course du Dakar.

La Porsche 911 et la Mercedes-Benz Classe G sont mises à disposition par le Musée Porsche de Zuffenhausen et le Musée Mercedes-Benz de Stuttgart, respectivement. 

1964 Lotus Cortina
Comme beaucoup de touring cars emblématiques, cette berline sportive était à l’origine une voiture familiale élégante anglaise. La Ford Cortina a toutefois prouvé qu’elle était capable de bien plus que cela grâce au constructeur de voitures de sport Lotus. L’amélioration de la suspension, la mise à niveau du moteur et la légèreté des pièces ont permis de créer un bolide de course que l’ordre établi devait prendre en considération. Et pour promouvoir la nouvelle Cortina sportive, l’importateur Ford Belgique décide de mettre le jeune talent Jacky Ickx au volant : une véritable percée pour le jeune Ickx. Il fait fureur et à l’âge de 19 ans, il participe à sa première course internationale. À Budapest, Ickx est au départ avec une Cortina de Mann Racing. Comme il s’agissait d’une équipe d’usine, Ickx a été autorisé à partager la voiture avec la « racing royalty ». Les précédents pilotes à avoir pris place dans la Cortina étaient Jim Clark et Graham Hill. Ensemble, ils ont remporté 4 championnats de F1. Cette Cortina particulière provient d’une collection privée britannique et constitue donc un élément unique de l’exposition Ickx à InterClassics Bruxelles.

Outre l’exposition Ickx, InterClassics mettra également en lumière l’histoire de l’Elva britannique. Inconnue du grand public, la marque a pourtant joué un rôle essentiel dans la naissance de la marque de voitures de sport à succès, McLaren. En collaboration avec le ministre d’État, Guy Verhofstadt (connaisseur et collectionneur d’Elva), et McLaren Brussels, l’histoire de la marque, brève, mais fascinante, sera présentée durant le salon qui se tiendra du 19 au 21 novembre 2021 à Brussels Expo.

© 2021 MECC Maastricht